La biométrie dans les smartphones, la nouvelle tendance

Image La biométrie dans les smartphones, la nouvelle tendance

Actuellement, la biométrie dans les Smartphones est devenue une nouvelle tendance. D'ailleurs, avec l'empreinte digitale, la reconnaissance faciale ou vocale, le mot de passe ne se trouve plus dans la machine, mais fait partie intégrante de l'utilisateur. Les capteurs d'empreinte digitale ont été adoptés par la plupart des fabricants depuis l'arrivée de l'iPhone 5s. L'identification d'un individu par ses caractéristiques physiques est une ancienne technologie qui est devenue vraiment efficace sur les Smartphones depuis deux ans déjà.

Semlex est une des sociétés belges reconnues dans le domaine et qui fournissent des documents identitaires biométriques pour divers pays dans le monde.

Le principe de la technologie biométrique

Sur Smartphone, les capteurs biométriques ont deux utilités principales. D'abord, il sert à débloquer l'appareil plus rapidement qu'en entrant le mot de passe nécessaire pour accéder à l'écran d'accueil du terminal. Ensuite, ils permettent de valider un paiement sécurisé sur son mobile. Certes, plusieurs personnes ne trouvent pas d'intérêt à protéger l'accès à leur terminal. C'est dû à une question de rapidité d'exécution ou seulement parce qu'ils estiment que la probabilité de perdre celui-ci est trop faible.

D'après Albert Karaziwan, dirigeant de l'entreprise belge citée précédemment, l'intégration de la technologie biométrique peut devenir un système de sécurisation renforcée. Bien au-delà des utilités classiques comme protéger :

  • Ses photos,
  • Ses mails,
  • Ses SMS,
  • Certaines données sensibles.

Le capteur biométrique pourrait s'imposer comme un nouveau standard sur mobiles.

À l'inverse de la recharge par induction, qui est toujours vue telle une fonctionnalité accessoire par les principaux fabricants. Qu'on le veuille ou non, bientôt les empreintes digitales deviendront un allié très précieux dans les années à venir. Elles serviront dans la protection des données et permettront éventuellement de protéger à terme l'accès aux données de certains sites ou services comme iCloud.

Comment la reconnaissance biométrique va-t-elle se généraliser ?

La popularisation du système biométrique passera par une norme unique. Elle se profile tout doucement par le standard d'identification rapide en ligne appelé Fido. Ce dernier est actuellement utilisé par les constructeurs IT et par de grands organismes financiers. Provisoirement, cette empreinte biométrique Fido permettra de sécuriser les cartes à puce ou les paiements en ligne depuis un Smartphone. Et c'est ce dernier usage qui généralisera l'empreinte digitale sur les Smartphones.

Sans trop entrer dans les détails techniques, le principe consiste à générer sur le téléphone une clé cryptée associée à un compte bancaire ou un site en ligne, pour ensuite le joindre à un serveur d'authentification. De nombreux États ont maintenant recours à l'utilisation des empreintes digitales. Et le plus souvent, il faut fournir aux autorités l'empreinte de son doigt et son iris.

Les Smartphones à capteur d'empreintes digitales

Pour sécuriser certaines infos personnelles, les capteurs d'empreintes digitales ont été créés. L'iPhone 5S est l'un des Smartphones à se lancer dans cette nouvelle mode. Il a mis au goût du jour le capteur d'empreinte digitale. Il a ensuite été concurrencé par Samsung Galaxy S5 et HTC One Max.

Si le capteur d'iPhone et du Samsung se trouve sur le bouton en dessous de l'écran, celui du HTC One Max est placé au dos du terminal, sous l'objectif de l'appareil photo. Même si le capteur a été piraté très rapidement et de plusieurs façons, il s'impose comme un des meilleurs sur le marché.